ISF Montréal

Notre Vision

Est de catalyser de profondes innovations systémiques dans l’industrie et la profession du génie, des changements qui assureront que ceux-ci réalisent continuellement leur potentiel d’impact positif sur la société globale. Pour y arriver, nous cherchons à être les facilitateurs de la discussion autour de ce concept : l’Ingénierie globale.

 

Notre Objectif

Est qu’en 2014, Montréal soit reconnu comme chef de file de l’Ingénierie globale au Canada, accueillant le premier Congrès canadien sur l’ingénierie globale – une opportunité pour l’industrie, les associations professionnelles, les universités, les organisations non-gouvernementales, les ingénieurs et les non-ingénieurs pour discuter des innovations systémiques qui changeront ou même changent déjà fondamentalement les façons de faire dans les industries du génie pour améliorer la société globale.

 

Notre Plan

En juin 2012, ISF Montréal a tenu le premier Défi d’ingénierie globale (DIG), une compétition entre différentes équipes d’entreprises et d’universités, visant à développer des prototypes d’innovations systémiques qui permettraient aux ingénieurs d’assurer ou augmenter l’impact positif global de leur industrie. Leurs innovations furent évaluées par des juges provenant de l’industrie, le milieu académique, la politique et l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ). Les résultats furent remarquables : les équipes s’engagèrent dans le défi et trouvèrent des solutions créatives pour faire évoluer leur industrie, alors que les juges, impressionnés, convinrent que des occasions comme le DIG, c’est ce dont l’industrie a besoin.

Cette année, ISF Montréal cherche à faire évoluer le DIG pour le transformer en Congrès provincial sur l’ingénierie globale, en route pour devenir un congrès national en 2014. Pour y arriver, la section se focalisera sur trois priorités stratégiques :

  1. Investir fortement dans la connaissance et les capacités de nos membres les plus engagés, pour en faire des ambassadeurs crédibles de l’ingénierie globale, de la pensée systémique et de notre approche en Afrique;
  2. Bâtir une grande communauté diverse – une masse critique d’ingénieurs et de citoyens globaux, conscientisés, concernés et actifs, nombrant dans les centaines ou les milliers;
  3. Établir une crédibilité avec les industries du génie ainsi que l’Ordre des ingénieurs du Québec et les engager dans la thématique de l’ingénierie globale.

En complément à ces priorités, ISF Montréal cherchera à initier le Réseau ISF Montréal, un réseau rassemblant les sections montréalaises d’ISF ainsi que toute organisation partageant des valeurs semblables, telles que l’OIQ et, par exemple, les organisations promouvant le commerce équitable, développant l’entreprenariat social ou défendant la justice sociale.


Nos Projets

Défi d’ingénierie globale

15 Juin, 2012, Maison du Développement Durable

Cet événement, organisé pour la toute première fois par la section professionnelle de Montréal d’ISF Canada, était l’occasion pour des ingénieurs de diverses provenances de démontrer comment ils pouvaient développer des solutions innovatrices aux enjeux auxquels notre société est confrontée. En réfléchissant à la position de l’ingénieur au sein de systèmes complexes, plusieurs équipes ont montré le rôle crucial que notre profession peut jouer dans la transformation des systèmes et de leurs impacts au niveau global.

Cet événement n’est que le tout début d’un long processus de la création d’un espace qu’ISF veut offrir aux ingénieurs afin qu’ils puissent activement s’engager dans une réflexion sur leur rôle et l’impact des systèmes dans lesquels ils doivent opérer. Nous croyons que les ingénieurs possèdent des aptitudes, tel la capacité d’analyse et de résolution de problèmes, qui les inclinent à trouver des solutions pragmatiques lorsque confrontés à des problèmes complexes.  La contribution de notre profession aux enjeux globaux est, selon nous, nécessaire et inestimable. Pour ce faire nous devrons aller au-delà des frontières techniques.

 

La Course contre la pauvreté

 Dimance, 21 Octobre, 2012, avec le Tour des 3 sommets Brébeuf

La Course contre la pauvreté est une équipe de coureurs compatissants s’unissant pour une cause – mettre fin à la pauvreté extrême en Afrique. Depuis 2006, des coureurs de partout au Canada ont couru ensemble pour sensibiliser les gens à la pauvreté extrême, et soutenir les efforts d’Ingénieurs Sans Frontières (ISF) en Afrique.

La Course contre la pauvreté fournit aux membres de son équipe l’opportunité de s’entraîner, d’apprendre et de courir ensemble dans le cadre de courses locales importantes. Grâce à des ateliers d’entraînement et des courses en groupe à chaque semaine, les débutants peuvent s’établir une base tandis que les coureurs plus avancés peuvent s’améliorer et viser plus haut!

L’équipe de la Course contre la pauvreté se démarque par le fait que chaque événement est associé avec des courses dans des communautés en voie de développement en Afrique, où ISF travaille fort pour améliorer les conditions de vie locales et effectuer un changement positif. Grâce à ce lien, les Canadiens peuvent mieux s’informer sur le développement international ainsi que sur les gens qui sont touchés par des organisations telles qu’ISF (Canada). En sensibilisant la population par le biais de courses locales importantes, et en touchant les gens durant nos campagnes de levée de fonds, nous espérons établir un plus grand soutien pour les initiatives de développement international canadiennes.

La course contre la Pauvreté était encore un grand succès cette année, avec plus de 70 coureurs et plus de 15 000$ levées pour Ingénieurs Sans Frontières. Un grand merci a notre photographe pour l’évenement Pablo Herrera Cruz et sa compagnie de photographie Rikchak.

Les commentaires sont clos.